"Carhaix résiste pour nous toutes et tous"

Publié le par TUD BREIZH

Défense de l'hôpital de Carhaix.
Signez la pétition en ligne

  
"Après le rapport LARCHER et les déclarations de N. SARKOZY la casse reprend de plus belle.

Les belles paroles et les grands principes ne sont là que pour camoufler les destructions !
Malgré l'ouverture d'une mission parlementaire sur l'hôpital de proximité, présidée par Christian PAUL, et la demande de moratoire faite par de multiples acteurs...
les annonces de fermeture et les fermetures de services hospitaliers se succèdent : Ivry, Valréas, Chatillon, Champagnole, Aubagne, Concarneau, Guéret, Lézignan, Les Bluets, Arcachon, Lourdes... et combien d'autres sont dans la tourmente.

Clamecy maintient haut la flamme de la résistance avec une mobilisation journalière éprouvante et remarquable !
et Carhaix est à nouveau à la une de l'actualité !
La catastrophe annoncée vient de tomber sur la ville ! Fermeture du bloc la nuit, fermeture de la maternité, plus de chirurgie  viscérale, etc. Il ne restera que des actes ambulatoires. Les patients, leurs proches, les personnels poussés sur les routes, en toute stupidité sanitaire, économique et écologique... A nouveau les plus démunis et les plus enclavés vont cumuler les difficultés et les coûts ! et terriblement pour beaucoup d'entre eux ne plus consulter !!!

Contre le droit des personnes, contre le droit des territoires, contre la plus élémentaire démocratie, l'État et ses agents écrasent tout sur leur passage !
Excédés, la rage au coeur, nos amis bretons ont occupé jeudi les locaux de l'ARH de Rennes à partir de 13h : une délégation de 18 personnes comprenait  des élus et le bureau du Comité de défense ; plus de 300 personnes attendaient dans la rue.
"Ils ont été délogés vers 22h par les CRS à coup de matraque, une collègue à été blessée quand ils ont enfoncé la porte, elle a perdu connaissance et les pompiers ont du intervenir."
Ils organisent une relève devant les bureaux à Rennes, où un groupe est toujours sur place. Les chaînes M6 et FR3 sont restées avec eux depuis le matin .
Il faut les soutenir, il faut faire connaître absolument que derrière les mots apparemment sensés et favorables à la démocratie et à la proximité des LARCHER, BACHELOT et SARKOZY il y a une réalité de destruction systématique de notre aménagement territorial qui perd ainsi ses aspects égalitaires et démocratiques.

RESISTONS !"

Publié dans SANTE

Commenter cet article