Les Gallois entonnent le Bro Gozh sur scène

Publié le par Rémi BEAUTO


Le public est debout dans le Grand Théâtre : les Gallois de Clerorfa et 9Bach chantent l'hymne national gallois et breton.
Le public est debout dans le Grand Théâtre : les Gallois de Clerorfa et 9Bach chantent l'hymne national gallois et breton.

La soirée de Gala du Pays de Galles a ému le public qui a entonné debout le final, samedi au Grand Théâtre.

C'était beau et fort. Émouvant à faire pleurer avec ses voix d'hommes du Dowlais Male Choir. Frais et enchanteur avec Clerorfa, sa cinquantaine de harpistes, violonistes et flutistes. Et encore les groupes Sidan, Betahn Nia et 9Bach. Mission accomplie, donc, pour les artistes gallois : la soirée de gala de la nation invitée a enthousiasmé les 750 spectateurs du Grand Théâtre, samedi soir.

Comme ils savent chanter à l'harmonie dans la mélodie, les Gallois savent créer l'émotion. « Nous traitons nos problèmes en chanson » ironise le couple présentateur de la soirée, Aneirin Karadog, rappeur, poète et animateur de télé, et Sian Dafydd, écrivaine et critique d'art. Chants empreints de nostalgie, mélodies traditionnelles ou contemporaines avec 9Bach, les artistes ont puisé dans l'imaginaire poétique gallois pour nourrir leurs oeuvres. Sans faire d'éclats, par envoûtement, musiciens et danseurs ont porté le public en plein Mabinogion, les contes bardiques.

Avec humour, ironie, le couple a présenté la soirée en gallois, breton, français et en anglais. Osant la poésie, Aneirin Karadog et Sian Dafydd ont donné un poème à la fois en gallois et en breton. « Ur yezh n'eo nemet komzoù, une langue, ce ne sont que des mots » sourit Aneirin Karadog quand il présente les vers.

Émotion toujours avec le final : tous les artistes réunis et la salle debout ont chanté ensemble l'hymne national du Pays de Galles et de la Bretagne. Pour la première fois au Grand Théâtre de Lorient, résonne le refrain « O Breizh ! Ma Bro ! Me gar ma Bro/Bretagne, mon pays, ô mon pays que j'aime ». L'un près de l'autre, Andrew Davies, ministre gallois des Finances et Jean-Yves Le Drian, président de la Région Bretagne chantent.

Ce soir lundi, à l'Espace Marine, Catrin Finch mènera la Grande Nuit du Pays de Galles. Pour les inconditionnels de la harpe, c'est à ne pas rater.

Catrin Finch est une musicienne hors du commun qui a remporté son premier prix international en 1999, avec le concours international de Harpe Lily Laskine en France.

Pour les néophytes sensibles aux charmes de l'imaginaire gallois, la soirée peut les inviter à aller plus loin.

Enfin, pensez en ce que vous voulez, mais c'est bien vrai que la maîtrise vocale du Dowlais Male Choir vous arrache des frissons.

Ouest-France

Publié dans INTERNATIONAL

Commenter cet article