Notre patrimoine, vu autrement

Publié le par Rémi BEAUTO

Le train touristique Blavet-Océan sur les rails


De belles balades en perspectives.

De belles balades en perspectives.

Il effectuera quatre rotations entre Auray et Pontivy en septembre. Plus une sortie spéciale en octobre pour Un automne autrement.

Il a l'air d'un train régional comme les autres, mais il est tout à fait différent. Pas question d'aller à l'usine ou au lycée à son bord, car il roule le dimanche, tranquillement, sur une voie délaissée entre Auray et Pontivy, qui ne concerne plus que le fret. Les passagers du train touristique Blavet-Océan sont donc des privilégiés qui s'invitent au coeur du pays d'Auray, grâce à l'association Parb'er, constituée en 2003 pour faire valoir les atouts touristiques de la Bretagne intérieure, avec le rêve, un jour, de ne pas utiliser un autorail moderne, mais une machine ancienne à vapeur, et cela de Pontivy à Quiberon, au départ d'Auray où elle a son siège.

Pour ces bénévoles, il faut beaucoup de dévouement car créer un tel cheminement ferroviaire n'est pas une chose simple. Il leur faut supporter le coût de mise à disposition de la voie ferrée, évidemment la location du matériel adéquat, et surtout savoir à l'avance s'il sera possible de circuler sur cette ligne aujourd'hui désaffectée.

De jolis thèmes de balades

Avec des débuts timides, Parb'er avait réussi quatre circulations durant l'été, dès la première année, le temps de se roder. 2004 avait été formidable avec 14 sorties, mais rapidement, la fréquence a dû chuter à huit en 2005, une année blanche sans rouler en 2006, six sorties seulement en 2007 et six cette année. Cela est en large partie dû à des autorisations tardives en provenance de la SNCF et de Réseau ferré de France, ce qui réduit sensiblement la capacité de commercialisation de la part de l'association auprès des comités d'entreprises ou de clubs divers qu'il faudrait démarcher très longtemps à l'avance, la rame ayant une capacité légèrement supérieure à 200 places.

Mais rien ne décourage ces amoureux du rail qui ont déjà, en juin, fait rouler un train des chorales pour la fête de la musique sur cette voie de Bretagne intérieure. Coller aux opportunités et à l'actualité du terrain, c'est le principe de ce train Blavet-0céan.

-Le 7 septembre, départ d'Auray à 9 h, retour à 17 h 20, avec escales à Pluvigner, Lambel-Camors, Saint-Nicolas des Eaux puis à Pontivy entre 10 h 45 et 15 h 40, en lien direct avec L'art dans les chapelles.

- Le 24 septembre, départ à 8 h 20 d'Auray pour la fête de la si jolie gare de Lambel-Camors, en fin de restauration grâce à Patrick et Brigitte Magré. Le pilote de TGV en est tombé amoureux et il y a de quoi. Cette fois, la rame poursuivra sa route jusqu'à Saint-Gérand, au-delà de Pontivy, à la demande d'un groupe d'Anglais. Saint-Gérand n'a pas vu passer un train depuis 1949, et, là-bas, il n'y a même pas de gare.

- Le 21 septembre, départ à 9 h d'Auray et retour à 17 h 20 pour se rendre au pardon de Saint-Nicolas des Eaux (banquet, animations), puis à la découverte de la ville napoléonienne de Pontivy, son château, etc. À bord, un groupe musical avec violon, cornemuse, bombarde, guitare, à l'aller comme au retour.

- Le 28 septembre, départ à 9 h 30 de Pontivy vers Auray (11 h 15) et retour (15 h 40) avec une double option : la visite de l'écomusée de Saint-Dégan ou celle du port de Saint-Goustan en car. Faîtes savoir votre envie à la réservation.

- Une circulation supplémentaire est prévue le 26 octobre dans le cadre du festival Un automne autrement avec comme chaque fois des arrêts à toutes les gares, là à Pluvigner, Lambel Camors et Saint-Nicolas des Eaux.

Pratique.

Réservations

  • à l'office de tourisme d'Auray (02 97 24 09 75) où une permanence est assurée chaque après-midi de 14 h 30 à 17 h,
  • Vannes (02 97 47 29 49),
  • Pontivy (02 97 25 04 10),
  • Sainte-Anne-d'Auray (02 97 57 69 16),
  • Pluvigner (02 97 24 79 18,
  • Hennebont (02 97 36 24 52).
Ouest-France

Publié dans INFORMATIONS

Commenter cet article