David Lappartient président du projet de Parc naturel

Publié le par Rémi BEAUTO

L'élection du conseiller général - maire de Sarzeau contre le maire de Séné, Luc Foucault, marque le retour du Syndicat d'aménagement du golfe dans le giron de la droite locale, à l'issue de "l'ère Labbé".

Il était considéré comme "le candidat de l'apaisement" (lire le nouveau Mensuel de février en kiosque ce vendredi) :

David Lappartient a été élu à la présidence du Syndicat d'aménagement du Golfe du Morbihan (Siagm), l'organisme en charge du projet de Parc naturel du Golfe, ce jeudi soir en assemblée générale à Pluneret.

Le conseiller général - maire de Sarzeau recueille 18 voix contre 16 dévolues au maire de Séné, Luc Foucault. Le scrutin s'est révélé encore plus serré que prévu (vers 18 h, les calculs des uns et des autres tablaient sur 19 / 15).

Comme le prévoyait "le pacte" liant les deux candidats, le vainqueur a invité le vaincu à le rejoindre comme vice-président.

Organisé après la démission de Joël Labbé, ce scrutin constituait une nouvelle occasion de tester les rapports de force droite-gauche au sein de cette assemblée composée de 34 élus issus des 34 communes du Parc naturel du Golfe.

En 2008, le maire écologiste de Saint-Nolff avait chipé la présidence du Siagm à François Goulard, alors maire de Vannes. Quatre ans plus tard, la victoire de l'UMP David Lappartient marque le retour du Siagm dans le giron de la droite locale et du conseil général.

Dans cette élection, David Lappartient disposait du soutien de son nouveau président, François Goulard. De son côté, Luc Foucault avait l'appui des élus de gauche et de Joël Labbé en particulier.

Reste désormais à David Lappartient à essayer de dénouer, à nouveau, le serpent de mer. Tout en assumant ce mandat supplémentaire. 

Publié dans INFORMATIONS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article