La Poste veut rationaliser ses tournées / vive le privé

Publié le par Rémi BEAUTO

Bretagne  La Poste. Les lieux-dits du Léon en sursis [Réagissez]

Les lieux-dits du Léon en sursis [Réagissez]  

23 décembre 2010

à 16h37 - 52 réaction(s) 

Les Keradennec, Méchouroux et autres Ty Izella sont peut être en sursis dans le pays léonard. Ces noms de lieux-dits qui portent en eux l'histoire locale sont en effet dans le collimateur de La Poste qui veut rationaliser ses tournées. Pour cela, finies les excentricités... la toponymie de nos campagnes pourrait donc être sacrifiée sur l'autel de la productivité !

Après les apostrophes des noms bretons... voilà que ce sont les lieux-dits léonards qui risquent de poser problème aux trieuses de La Poste... Les habitants de Méchouroux vont-ils donc devoir déménager, du moins sur le papier, et troquer leur adresse qui fleure bon la campagne santécoise au profit d'une toponymie plus postalement acceptable telle que : 578, rue des Embruns ou autres Jonquilles... Les lieux-dits du Léon ont en effet du souci à se faire si l'on en croit les propos du nouveau responsable de la distribution et du traitement du courrier de Saint-Pol-de-Léon et Cléder. 

Faciliter la lecture optique
Hervé Gestin annonce ainsi dans les colonnes du Télégramme du jour que La Poste a engagé un processus de modernisation basé sur les progrès et les performances de la lecture optique. Et que donc, très concrètement, elle va mettre en place des machines de tri capables de lire les adresses de ses clients (un numéro et un nom de voie), ce qui permettra aux facteurs de recevoir une partie du courrier à distribuer trié et classé par avance. 


Faciliter le téléguidage par satellite
Cette volonté de rationaliser la distribution devrait ainsi se traduire, comme ne le cache pas le responsable, par la disparition des simples dénominations de lieux-dits...  Tout cela pour donner aux particuliers l'assurance d'une livraison à domicile plus rapide et plus efficace, un accès plus facile pour les services d'urgence et pour les secours et un raccordement possible au téléguidage par satellite...


Normalisation
Par la même occasion, les municipalités et les promoteurs de ce secteur seront invités à regrouper les boîtes aux lettres en un seul endroit dans les nouveaux lotissements, et les particuliers à se doter de boîtes normalisées... Pour mettre en oeuvre cette nouvelle politique de l'entreprise, Hervé Gestin compte rencontrer les élus des 18 communes de son secteur, qui compte 22.500 foyers, pour mettre en branle cette démarche "de raccordement postal".

Publié dans INFORMATIONS

Commenter cet article