Les prochaines étapes pour le .bzh

Publié le par Rémi BEAUTO

Logo-point-bzh.jpg

Il y a une semaine, l’ICANN annonçait la décision que l’association www.bzh, la Région Bretagne, l’Afnic et bien d’autres encore (21 000 personnes ont signé la pétition lancée par l’association) attendaient depuis si longtemps. Les Bretons vont enfin avoir leur signe de ralliement numérique. Et, déjà, les innombrables messages de soutien ont fait place aux messages de félicitations mais aussi à de nombreuses questions sur l’enregistrement des noms de domaine en .bzh, la création d’adresses e-mail personnalisées et le calendrier d’ouverture du .bzh.

En effet, l’autorisation de créer l’extension internet pour la Bretagne est aujourd’hui actée, mais elle ne constitue pas une fin en soi. Reste désormais à la mettre au service du plus grand nombre. Plus que jamais mobilisées, l’Association www.bzh et la Région Bretagne, qui soutient largement l’association, entrent aujourd’hui dans la phase opérationnelle. Au côté de l’Afnic, l’office d’enregistrement du .fr et partenaire technique du .bzh, les responsables du projet travaillent aujourd’hui au déploiement effectif du www.bzh et à ses modalités.

A l’image du succès du .cat, lancé en 2006 pour la Catalogne, l’extension Internet .bzh permettra de valoriser et de donner une visibilité aux activités économiques, sociales, culturelles liées à la Bretagne.

Les grandes étapes du calendrier à venir

L’association www.bzh doit, d’ici la fin de l’année, établir le contrat de registre avec l’ICANN, passer les tests techniques et obtenir la délégation finale du .bzh. Les premiers enregistrements en .bzh devraient donc intervenir début 2014.

Dans un premier temps, des périodes d’enregistrement prioritaires pour les marques seront mises en place afin de les prémunir de tout risque de cybersquatting. Par la suite, l’ouverture sera élargie. Au cours du premier semestre 2014, les Bretons pourront ainsi obtenir leurs noms de domaines en .bzh.

D’ici là, l’association va lancer un programme de noms pionniers enregistrés en avant-première, qui sera réservé aux noms de domaine de partenaires et de sponsors du lancement de l’extension. C’est une manière d’illustrer le contenu des futurs sites en .bzh et de mettre en avant les projets les plus novateurs et les plus représentatifs du web breton.

L’objectif est également de mettre en place, d’ici le début d’année de 2014, un service de messagerie proposant des adresses mails en .bzh, avec l’appui d’opérateurs spécialisés.

Le rôle de la Région Bretagne

La Région Bretagne soutient de manière active et volontariste le projet d’extension .bzh depuis son vœu unanime adopté en 2006 : étude de faisabilité en 2007, invitation à l’événement Breizh Touch, en septembre 2007 à Paris, soutien à la structuration des acteurs en association en 2008, financement des frais du dossier de candidature déposé auprès de l’ICANN en mai 2012, avance remboursable de 250 000 € versée en avril dernier...

Le partenariat avec l’Afnic

L’extension .bzh pourra s’appuyer sur le savoir-faire de l’Afnic pour assurer un service de qualité. En effet, cette association loi 1901 créée en 1998 est en charge de la gestion des extensions françaises de l’Internet (.fr, .re, .yt, .wf, .tf et .pm) avec notamment plus de 2,6 millions de noms de domaines en .fr. Dans le cadre du programme des nouvelles extensions, 17 clients -dont l’ensemble des extensions géographiques françaises- ont choisi de lui faire confiance pour les accompagner dans leur projet auprès de l’ICANN.

Opérateur technique du registre .bzh, l’Afnic assurera notamment la gestion de la plateforme technique, en lien avec les bureaux d’enregistrement à l’échelle mondiale, ainsi que la mise en place et la gestion de l’infrastructure technique, selon les normes définies par l’ICANN.

Commenter cet article